Le Dîner

Herman Koch

413z5eL3+XL

Un simple dîner entre deux frères et leurs femmes. L'un est le futur premier ministre des Pays-Bas et l'autre professeur d'histoire en disponibilité. Ce dîner semble tout à fait banal sauf que le sujet qui les réunit est grave : leurs enfants ont commis un acte grave et ils doivent en parler...


Le roman s'installe petit à petit, et nous apprenons assez vite la nature de cet acte intolérable que leurs enfants ont fait. Petit à petit nous apprenons aussi à connaître les personnages et ceux-ci, finalement, dévoilent un aspect de leur personnalité que nous n'aurions pas soupçonner au départ. L'ambiance est lourde et pesante...
La construction du roman est elle-même très intéressante, prenant la forme toute simple d'un menu mais derrière cette simplicité se cache de lourds secrets.
C'est un roman que j'ai lu assez facilement mais qui m'a dérangé. J'y ai trouvé l'ambiance trop noire et pesante, j'avais l'impression de suffoquer. Le sujet reste néanmoins intéressant : une réflexion sur la responsabilité des actes de nos enfants.