Condor

51WtU4kQbKL

Gallimard (2016)

Il y a des romans qui vous happe dès les premières lignes et que vous ne pouvez pas lâcher. Condor est un de ces romans addictifs où la tension est palpable à chaque page, chaque ligne et chaque mot.

D'une écriture à la fois tranchante et onirique, Caryl Férey dresse le portrait d'un pays, le Chili, en proie à la violence et qui ne s'est pas remis du régime de Pinochet.
Gabriella, jeune vidéaste et révolutionnaire, cherche à lever la vérité sur les morts mystérieuses de jeunes du bidonville "La Victoria" de Santiago. Aidée d'un avocat "spécialiste des causes perdues", elle va devoir renouer avec ses origines Mapuche et accepter enfin son destin.
C'est un roman fort, puissant, poignant qui comme beaucoup de romans de cet auteur vous laisse l'effet d'un uppercut. Un très très beau roman qui, cela va sans dire, ne vous laisse pas indifférent.