"Les quarante jours de l'âme commencent le lendemain de la mort."

C'est avec beaucoup de plaisir que je participe cette année en tant que bibliothécaire à l'élection du Prix Page des libraires.

J'ai reçu début juillet 15 titres, qui se divisent en trois sélections: Française, Américaine et Européenne.

Voici un des premiers titres que j'ai lu de la sélection Américaine:

La femme du tigre

Calmann-Lévy (17/08/2011)

42Notre histoire se passe quelque part dans les Balkans. Une jeune femme médecin, Natalia, participe à une campagne de vaccination dans un orphelinat, quand elle apprend la mort de son grand-père. Une grande complicité la liait à son grand-père depuis toujours. Aussi, la mort de celui-ci lui rapelle les nombreuses histoires qu'il lui racontait.

L'homme qui ne meurt pas, la femme du tigre et le petit garçon de 9 ans: trois personnages qui auront marqué la vie de son grand père. Celui-ci vivait dans le village de Galina étant enfant. Lors de la seconde guerre mondiale, un tigre échappé de la ville, rôde dans la fôret autour du village. Les villageois n'ont de cesse de le pourchasser, mais seuls la femme du bouche sourde et muette et le petit garçon de neuf ans vont réussir à l'approcher. Cette histoire n'aura de cesse de fasciner le grand-père de Natalia, passionné par le livre de la jungle. Puis, lors de sa carrière de médecin, il rencontrera un étrange homme qui prétend ne pas pouvoir mourir... Dès lors il ne cessera de le rencontrer, et le poussera à réfléchir sur sa propre existence.

La jeune romancière Téa Obreht mèle son récit aux légendes et croyances de son pays, ce qui confère à son roman une part de féérie et de mystère. Les croyances sont aussi un moyen pour ses personnages de retrouver pied dans un pays où la guerre détruit et destabilise. C'est un très beau roman, plutôt bien écrit qui mèle différents récits et nous balade de l'un à l'autre sans jamais nous perdre.

54458

Source: Evene

Téa Obreht, serbo-américaine, a reçu l'Orange Prize 2011 pour ce roman, elle est la plus jeune lauréate de ce prix réservé aux romancières.

Je participe également au challenge 1% Rentrée Littéraire

organisé cette année par Hérisson

RL2011b