07 septembre 2009

Si je reste

Gayle Forman Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis...Et puis vient l'accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d'abord, elle entend tout ce qu'on dit autour de son lit d'hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C'est à elle de décider. Un choix terrible quand on... [Lire la suite]
Posté par elfique à 16:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 juillet 2009

La disparition d'Anastasia Cayne

Gregory Galloway Anna Cayne préfère qu'on l'appelle Anastasia, aime Houdini le prestidigitateur, élabore des codes secrets et des énigmes, s'habille tout en noir et passe son temps à écrire de fausses nécrologies sur les habitants de la ville. Quand je suis tombé amoureux d'elle et qu'elle a mystérieusement disparu, j'ai commencé à recevoir des messages codés que seule Anastasia aurait pu m'envoyer...(4e de couverture) J'ai beaucoup aimé me plonger dans ce roman aux côtés d'Anna, jeune fille gothiques aux multiples mystères.... [Lire la suite]
Posté par elfique à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2009

Extras

Scott Westerfield Grâce à Tally, les humains ont retrouvé leur liberté de penser, les villes connaissent un nouvel essor et les découvertes technologiques fleurissent. Parallèlement, les ressources commencent à manquer et une nouvelle hiérarchie se met en place : le rang facial. Désormais, il faut être célèbre pour obtenir des avantages. Le meilleur moyen d’y parvenir consiste à « claquer » un ragot croustillant sur son site personnel. Aya Fuse, une Ugly de quinze ans, décide donc de filmer les Rusées, des filles délurées qui... [Lire la suite]
Posté par elfique à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 juillet 2009

A la rencontre des cygnes

Aurelien Loncke Depuis la mort accidentelle de son frère jumeau Amblin, Thimothée est triste. Il tente de se remémorer tous ses bons moments vécu à ses côtés, mais rien n'y fait, la douleur est belle et bien là. Il va alors se passionner pour les cygnes tout comme son frère et de là va découler une très jolie rencontre. Aurélien Loncke nous décrit les sentiments de Thimothée avec beaucoup de pudeur et de délicatesse. Ce petit roman est un vrai bijou de poésie. Un très beau roman sur le deuil et la disparition.
Posté par elfique à 08:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 juillet 2009

Sans un cri

Siobhan Dowd Dans le petit village irlandais de Coolbar, Shell tente d'être un lycéenne comme les autres. Mais élever Trix et Jimmy, ses petits frères et sœurs, tout en les protégeant d'un père alcoolique et violent, n'est pas un quotidien ordinaire pour une jeune fille de quinze ans.Pourtant, Shell ressent profondément la joie d'exister. D'où lui vient cette force incroyable qui la sauve, même quand l'Irlande entière la montre du doigt ?Un roman singulier et fort, touché par la grâce. Comparée aux plus grands écrivains... [Lire la suite]
Posté par elfique à 09:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 mai 2009

Les enquêtes d'Enola Holmes

Le mystère des pavots blancs Nancy Springer Se choisir un nom n'est pas chose facile. D'autant que mon prénom, Enola, qui à l'envers se lit : alone - en anglais : seule - me va comme un Je me vois pourtant condamnée aux pseudonymes, seul moyen d'échapper à mes frères aînés, Mycroft et Sherlock Holmes, qui se sont mis en tête de m'expédier en pension pour faire de moi une lady. Peine perdue ! J'ai maintes fois réussi à tromper leur vigilance, allant mêmejusqu'à résoudre des enquêtes qui laissait perplexe mon détective de... [Lire la suite]
Posté par elfique à 08:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 avril 2009

"qu'ils aient des livres qui leur donnent le monde"

Régine Detambel "Tout commence par l'enterrement de Jean, victime de la guerre des gangs de son quartier. Dans le lycée déserté, Laetitia se remémore leurs conversations, leurs fous rires, leurs désaccords, les gestes de leur amour. Jean, idéaliste et rêveur, croyait pouvoir changer les mentalités avec les mots de ses chansons ; l'escalade de la violence lui aura coûté la vie. Laetitia, la " fille mosaïque ", réussira-t-elle à se reconstruire ?" (4e de couverture) Ce petit roman qui n'en est pas moins... [Lire la suite]
Posté par elfique à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2009

Ce qu'ils savent

Charlie Price "Murray se réfugie souvent dans le cimetière pour fuir la maison. Il discute avec les morts. Lors d'une promenade, il entend une nouvelle voix qui pleure et appelle au secours. En ville, la police est sur les dents : Nikki a disparu du campus. Mais comment Murray peut-il faire savoir ce qu'il entend ? La police le croira-t-elle ? Car Murray fait partie des trois suspects, avec Robert, un jeune malade mental cramponné à des habitudes inébranlables, dont le trajet a croisé celui de Nikki, et l'agent Billup,... [Lire la suite]
Posté par elfique à 08:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 avril 2009

Une fille comme ça

Sara Zarr " C'est Deanna, tu sais la fille qui... " Cette phrase, Deanna a l'impression de l'entendre chuchotée sur son passage chaque jour, partout, au lycée, dans la rue, depuis quatre ans. Elle avait treize ans, elle en a dix-sept. II est temps de tordre le cou aux rumeurs, de faire taire les mauvaises langues, de redresser la tête et de regarder le monde droit dans les yeux." (4e de couverture) Deanna a cédé aux avances de Tommy lorsqu'elle avait 13 ans et a vécu une relation sexuelle avec lui jusqu'au... [Lire la suite]
Posté par elfique à 09:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 avril 2009

Autobiographie d'un fantôme

Eva Almassy "Madeleine Delande est le seul écrivain au monde qui n'écrit qu'avec des gants. Elle enfile une paire de gants en dentelle, de golf, avec un trou, rouges et très longs, et les mots, comme par enchantement, surgissent, grondent, s'emportent, n'en font qu'à leur tête. Sur ses mains, l'habit fait l'histoire. Il suffit qu'elle porte des gants en dentelle et la jeune Annaig, apprentie dentellière sur son île bretonne au début du XXe siècle, apparaît à sa table d'écriture. Si elle décide d'habiller ses doigts de... [Lire la suite]
Posté par elfique à 08:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]