Gabrielle ZEVIN

41N17COSS7L

Albin Michel

 

Quand on est la fille d'un parrain du chocolat, le quotidien est loin d'être banal. Et pourtant Anya s'en passerait bien. Surtout après le décès de son père, alors qu'elle doit prendre soin de son frère, sa soeur et sa grand-mère malade. Mais le destin en décide autrement quand son ex petit ami se retrouve à l'hôpital après avoir mangé du chocolat illégal mais également empoisonné. Anya se retrouve alors accusé d'empoisonnement et voit sa famille mafieuse refaire surface dans sa vie, ce dont elle se serait bien passé. Au lieu d'avoir une vie bien rangée, Anya va peut-être devoir se munir de son revolver et remettre de l'ordre dans tout ça...

Sous fond de dystopie, ce petit roman jeunesse très agréable à lire, nous plonge au coeur de la mafia, cette fois du chocolat. Dans un monde où tout est rationné, où le coût de la vie est exhorbitant, le café et le chocolat sont interdits. Mais la famille d'Anya en produit clandestinement. A part ce contexte hors du commun, l'intrigue reste très classique et met du temps à se mettre en place. C'est bien le seul bémol que j'exprimerai sur ce roman, l'écriture est tellement bien maîtrisée que la lecture reste très agréable. Les personnages sont très touchants.