Julia Franck

41eZrWNAx5LBerlin-Est, fin des années soixante-dix : une jeune femme  a obtenu de passer à l'Ouest avec ses deux enfants Aleksej et Katja. Après avoir affronté les mille et une menaces et humiliations qu'infligeait la RDA à ces candidats au départ, voici Nelly Senff au pays de l'abondance et de la liberté. Mais l'Ouest, c'est d'abord pour les réfugiés la promiscuité d'une chambre partagée avec des inconnus au camp de Berlin Marienfelde et un avenir incertain. Sans compter les interrogatoires soupçonneux et sans fin de la CIA. (présentation de l'éditeur)

Feu de camp est un roman choral qui puise toute sa force dans un contexte lourd puisqu'il s'agit de l'intégration des allemands de l'Est en allemagne de l'Ouest. L'auteur nous propose de suivre plusieurs personnages ayant tous leur propre histoire mais partageant les mêmes difficultés quant à l'adaptation dans ce côté du pays. Nous y découvrons la promiscuité des camps de réfugiés, l'exclusion des allemands de l'Est par ceux de l'Ouest, les suspicions de trahison ou d'espionnage quasiment constante. C'est un roman fort enrichit par l'intensité des personnages. Mais je reste déçue par cette lecture qui m'a semblée par moments lente et a finit par me perdre.

68875923_pCette lecture participe au challenge 1% Rentrée Littéraire chez Hérisson