Henning Mankell

41M2AKk2d_L__SL500_AA300_"Tea-Bag, jeune Nigériane, traverse l'Europe à pied, persuadée que tout là-haut, en Suède, une porte s'ouvrira pour elle. Tania, venue de Smolensk, a franchi la Baltique à la rame, portée par le même espoir. Leïla est arrivée d'Iran alors qu'elle était enfant. Ensemble elles se démènent pour survivre dans une banlieue de Göteborg où elles ont échoué par hasard. Pendant ce temps, le célèbre auteur Jesper Humlin, qui attend l'inspiration en surveillant son bronzage et le cours de ses actions en Bourse, tente d'échapper à la tyrannie de sa petite amie et de sa mère. Le jour où sa trajectoire croise celle de Tea-Bag, Tania et Leïla, c'est le choc. Il découvre l'existence d'une Suède inconnue, clandestine, comme un double " en négatif " de la Suède officielle, laquelle ignore tout de la première. Aussitôt il envisage de détourner leurs expériences à ses propres fins. Mais les jeunes filles n'ont pas dit leur dernier mot..."

Ma lecture de ce roman m'a laissée quelque peu perplexe. J'aime beaucoup l'écrtiture de Mankell et son univers. Mais ici, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. Certes, l'histoire est intéressante, et touchante également, mais beaucoup d'élements sont restés confus et m'ont perdus dans ma lecture. Bien sûr, j'ai bien senti que l'auteur cherchait à nous perdre à travers les différents récits des filles, comme elles cherchent à perdre Jesper Humlin, mais je n'ai pas adheré et ça m'a un peu agacé. Néanmoins j'ai beaucoup aimé le projet de Jesper Humlin, de retranscrire dans un livre le témoignage et le parcours de ces jeunes filles clandestines. Au final, l'histoire m'a beaucoup interessée, mais le "trop de confusion" m'a un peu perdu.