Fabrice Colin

51l363ZyE7L__SL500_AA240_

Le destin d'une lignée juive tout au long du XXe siècle. Une chronique familiale échevelée avec son cortège de passions, de secrets, de déchirures et de rencontres...1895-1929. D'Odessa à Hollywood en passant par Vienne et New York, les premiers troubles du XXe siècle contraignent la famille Mendelson à l'exil. Isaac Mendelson est horloger. Avec sa femme Batsheva et ses deux enfants David et Leah, il mène une existence paisible à Odessa. Mais en 1905 éclate la mutinerie du Potemkine, bientôt suivie d'un terrible pogrom. Isaac et les siens n'échappent que de justesse à la mort. Dès lors, ils n'ont d'autres recours que de prendre la route pour rejoindre Vienne... À travers les témoignages, les journaux intimes et les photos retrouvés dans les archives des Mendelson, Fabrice Colin raconte le destin d'une famille exceptionnelle. (4e de couverture)

Voilà une superbe découverte! J'ai adoré la lecture de ce premier tome et je trépigne d'impatience de lire le second tome qui devrait paraître au mois de novembre. J'ai suivi avec beaucoup d'enthousiasme la famille Mendelson et j'ai tremblé avec eux lors de leurs multiples épreuves. C'est très bien écrit et le roman est construit de manière à ce qu'on ne s'ennuie pas un instant. A l'aide de passages historiques, d'extraits du journal de David, de lettres, ou encore d'interview, Fabrice Colin nous dresse le l'histoire de cette famille juive condamnée à fuir son pays, et à laquelle on s'attache très vite. Je tiens à préciser que d'habitude, les grandes sagas ne m'attirent pas du tout, mais là j'ai été scotchée!!!!!