Jean Michel Guenassia

41W_GIgkCQL__SL500_AA240_

Michel Marini vient de fêter ses douze. Il vit à Paris, avec sa famille et étudie à Henri IV. On est en 1959, climat de guerre froide dans le monde mais également au sein de la famille. Ses parents se déchirent, son frère s'engage dans l'armée, et les mathématiques l'ennuient. Michel, lui se nourrit de lectures et de musique. Aussi, un jour, alors qu'il joue au Babyfoot au bistrot "Le Balto", il découvre, dans l'arrière salle, Sartre et Kessel ainsi que de nombreux réfugiés politiques venus de l'Est.

Grâce à une plume légère et agréable, l'auteur nous fait découvrir l'univers de ce jeune garçon, mais aussi les différentes épreuves qu'il doit affronter: le départ de son frère, l'amie qui sombre dans une dépression, ses parents qui se disputent toute la journée, et cette incompréhension des mathématiques. Il va aussi se lier avec ces hommes au passé étrange mais terriblement attachant qui viennent de l'Est, et notamment on s'attachera d'autant plus au personnage de Sacha dont le passé semble si énigmatique. J'ai passé un très très bon moment auprès de Michel, si bien que j'en redoutais de devoir tourner la dernière page. Certes, c'est un pavé, mais qui se lit extremement facilement. C'est mon deuxième coup de coeur de la rentrée.