Qui touche à mon corps je le tue

Valentine Goby

9782070120574

Ce roman reprend l'histoire sombre et bouleversante de Marie Louise Giraud, faiseuse d'anges. Nous sommes le 29 juillet 1943, l'action se déroule en 1 journée. Nous retrouvons Marie G, dans sa cellule attendant sa condamnation à mort, Lucie L qui attend que son enfant se décroche, et Henri D, le bourreau, qui attend l'heure d'executer Marie G. Ces trois personnages se livrent alors à une confession de leur passé et nous comprenons alors pourquoi ils sont devenus ceux qu'ils sont.

Marie G a vêcu au sein d'une grande fratrie et recherchait l'amour dans le regarde et les gestes de sa mère. En vain. Alors elle cherche le moyen d'être reconnue, d'être un peu aimé, en avortant les femmes. A l'inverse de Marie G, Lucie L a souffert d'un amour trop étouffant et alienant de sa maman. La seule chose qu'elle pense posséder est son propre corps, aussi elle refuse de le partager avec quelqu'un d'autres, surtout pas avec un bébé. Et enfin Henri D, semble revivre dans chaque execution la mort de sa propre mère dont il se sent coupable. Celle-ci morte de Tuberculose, lui répétait souvent qu'il la fatiguait, qu'il l'a tuait...

Ce roman retrace avec des mots poignant et bouleversant les difficiles relations entre mere et enfant et la quête parfois impossible d'amour. C'est un petit roman qui se lit lentement tant il est lourd par le sujet et tant il nous touche. C'est par cet opus que j'ai découvert Valentine Goby dont l'écriture m'a bouleversée.