41NZY7KCQSL__SL500_AA240_

Quand tu es parti

Maggie O'Farrell

Hospitalisée dans un coma profond, Alice se souvient : de l'amour fou avec John, un journaliste, fils d'un juif intégriste qui l'a renié ; de l'étrange enfant, puis de l'adolescente fragile et rebelle qu'elle a été ; de l'affection de sa grand-mère Elspeth et des heurts avec sa mère, Ann, beauté froide et énigmatique. Et tandis que toute la famille guette le moindre signe d'espoir, la genèse du drame affleure.(4e de couverture)

Je dois vous avouer que ce fut pour moi une excellente découverte. Malgré un début difficile, mais je ne pense pas dû au roman lui-même, mais plutôt à une profonde fatigue de ma part qui m'empêchait de me plonger dans le roman, j'ai adoré ce roman. Une belle écriture, des personnages interessants et profonds, une narration en plusieurs volets (elle nous fait voyager entre l'enfance et le passé plus récent d'Alice, l'héroïne). Voilà encore un auteur irlandais que je souligne et dont je vais sans doute lire les autres romans.