ta_puisque rien ne dure
Laurence Tardieu
Stock

Présentation de l'éditeur
" Je meurs voilà ce qu'elle m'écrit Vincent je meurs viens me voir viens me revoir une dernière fois que je te voie que je te touche que je t'entende viens me revoir Vincent je meurs. Et au bas de la feuille, en tout petit, presque illisible, son prénom, Geneviève, tracé lui aussi au crayon à papier, comme le reste de la lettre, de la même écriture tremblante, défaillante, si ce n'avait pas été ces mots-là on aurait pu croire à l'écriture d'un enfant, on aurait pu sourire, froisser la feuille, la jeter à la poubelle et l'oublier; mais non, ce n'est pas un enfant, c'est Geneviève qui meurt. "

Vincent file à vive allure au volant de sa voiture. Il part rejoindre Geneviève qui se meurt. Tout deux ont en commun un triste passé qui les ronge. Ils ne pouvaient plus vivre ensemble. Et voilà qu'aujourd'hui, c'est elle qui le réclame auprès d'elle...

Ce roman est la délicatesse même. Malgré un sujet extrêmement lourd et difficile à vivre, l'auteur en parle avec une écriture fluide, poétique, sensible. Les mots nous effleurent et nous emportent avec eux. Nous sommes auprès de ces personnages, nous partageons leur souffrance . Et enfin nous sommes touchés au plus profond de nous mêmes.

A lire en priorité!